(Source : k-ill, via ausecours-charlie)

Les comètes sont des êtres qui filent.

gangstersandhugs:
Bisous toi !

Bisous toi même !

JOURNAL DE BORD #57

Assise sur le bord de mon balcon, je fume la première clope de cette infinie journée, le dessin est en stand bye, un peu comme moi finalement. Le Hello Kitty rempli de rhum/grenadine/pomme est posé prêt de moi avec une paille rouge, la couleur du coeur. J’écoute Sia. L’instant peu sembler parfais, c’est vrai, il y a ce petit vent frais qui tombe sur mes épaules nues, je chantonnes doucement entre deux expirations, je repense au premier paquet de clopes que j’avais acheter à 16ans, des pink elephants, je ne les fumais qu’à moitié à l’époque, j’aimais les regarder se consumé doucement entre mes doigts en sentant cette odeur de pop corn grillé qu’ils appelaient “vanille”. J’ai l’impression d’être bloquée dans un univers parallèle qui se situerait dans un coin de ma tête, une sorte de grosse bulle. Personne ne va sonner à ma porte ce soir, sauf peut-être le chat… Je jette des coups d’oeils sur la clope que je consume rapidement entre mes lèvres, il ne reste plus que ce petit écriteaux “Lucky”, chanceuse, peut-être.. J’espérais plus venant d’un tel nom niveau chance. Maintenant ma tête commence à tourner, je me sent éprise d’un sentiment de liberté un peu triste, je n’ai rien mangé depuis avant hier midi, je n’ai toujours pas faim faut dire. Je sais d’avance que quand j’aurais faim tout ira dans mes hanches & je déteste toute forme de bouffe pour ça. J’ai envie de prendre la voiture & de rouler, n’importe où pourvu que l’air froid caresse ma chevelure blonde, qu’il a fasse voler, que ce sentiment de liberté ne me quitte pas, mais le rhum me garde au chaud. Pourvu que quelqu’un sonne à ma porte, les choses étaient censé aller si bien.

Va mourir Karma !

Non mais sérieux, arrêtez de rebloguer le “j’aime bien ton âme” c’est trop weirdo ! BANDE DE PLOUCS.